Printemps de l'art contemporain

Beautiful Africa – Entretien entre Eddy Kamuanga Ilunga et Nicolas de Ribou

Le réseau Marseille expos, les Galeries Lafayette et Hydrib, plateforme dédiée aux arts visuels, ont le plaisir d’inviter l’artiste congolais Eddy Kamuanga Ilunga et le commissaire d’exposition indépendant Nicolaso de Ribou à converser lors du Printemps de l’Art contemporain 2017 dans le cadre de l’exposition « Beautiful Africa ».

Cet entretien apportera un regard particulier sur le travail développé par Eddy Kamuanga Ilunga de par la lecture qu’en fera Nicolas de Ribou.

 


 

Eddy Kamuanga Llunga est né en 1991 à Kinshasa. Il vit entre Kinshasa et Bruxelles. Son travail a été présenté dernièrement à la Biennale de Kinshasa. En 2015, il a bénéficié d’une résidence à la Cité des Arts à Paris.

Les travaux de la série « Mangbetu » du peintre congolais Eddy Kamuanga Llunga proposent un hommage à la culture guerrière du même nom. Ce peuple, d’origine soudanaise, vit dans la province orientale de la République Démocratique du Congo. Bien qu’ayant résisté à la colonisation, il souffre néanmoins d’un phénomène de déculturation causé par une volonté postcoloniale de modernisation. Les derniers survivants de la culture Mangbetu luttent aujourd’hui pour sauver leur patrimoine de l’extinction. L’artiste conserve de ces rencontres avec des personnes âgées de cette ethnie la trace au moyen de portraits photographiques. Les peintures d’Eddy Kamuanga LLunga évoquent ainsi les emblèmes caractéristiques d’une culture en voie d’extinction. Sur ses toiles, les têtes allongées, les outils de forgerons et de sculpteurs, les architectures et les symboles guerriers se mêlent aux signes contemporains de la technologie numérique et au vocabulaire esthétique de la mode – élément central de la culture congolaise urbaine. Le résultat forme un ensemble d’images intemporelles et élégantes, qui témoignent d’un groupe humain stigmatisé en raison de leur altérité.


Nicolas de Ribou (1983) est titulaire du master « Métiers et arts de l’exposition » de l’Université Rennes II au sein duquel il a participé à la conception et la réalisation de l’exposition et de l’ouvrage monographique Christian Marclay – SNAP ! (Galerie Art&Essai, Rennes – Mamco, Genève – Les presses du réel, Dijon – 2008/2009)
Il a co-fondé et assuré la co-direction artistique de l’association sans titre, 2006 jusqu’en 2010 (Raw Materials, 10rd, Nice, 2009 ; Left Behind, Galerie DMA, Rennes, 2010 ; Ex Nihilo, Villa Cameline, Nice, 2010 ; Vs., We-project, Bruxelles, 2011) et a contribué occasionnellement à des publications d’exposition (Claude Closky, Valeurs croisées, Rennes, 2009 ; Etienne de France, Gerdarsafn, Reykjavik, 2010). En 2017, il a réalisé un cycle d’exposition intitulé « Souvenir de Mwene Mutapa » pour la Box à Bourges et est, depuis le printemps 2017, en résidence curatoriale nomade pour la Malterie à Lille, la Kunsthalle à Mulhouse, Artistes en Résidence à Clermont-Ferrand et Voyons Voir – Art et Territoire à Aix-en-Provence.


Beautiful Africa – Entretien entre Eddy Kamuanga Ilunga et Nicolas de Ribou

Jeudi 25 mai à 14h30

Galerie du 5ème – 40/48 rue St Ferréol 13001 Marseille